success closed Loading...

La théorie des signatures, un lien entre l’homme et la nature

Avez-vous remarqué que certains aliments ressemblent à des organes du corps humains ? Plus étrange encore, c’est qu’ils se révèlent étonnamment utiles pour ces derniers ! Coïncidence ou signature d’un Créateur ?

L’existence de ce concept ne date pas d’aujourd’hui. Mais avant que nous ne considérions des exemples spécifiques, écoutons un peu de notre histoire mystique. Sans être passionné de botanique, l’idée de découvrir ces secrets est palpitante.

La signature d’un créateur

Le concept semble avoir été énoncé pour la première fois, par Paracelse (1493-1541, médecin suisse, alchimiste et philosophe). Paracelse croyait que la nature est un organisme vivant, tout comme l’homme et l’univers. Il a trouvé beaucoup de preuves montrant le lien entre l’apparence de la plante et des maladies humaines.

Un siècle tard, Jakob Boehme (1575-1624), un simple cordonnier de la ville allemande de Görlitz, a eu une vision mystique à l’âge de 25 ans. Il a découvert l’existence d’un lien entre l’homme, la nature et le créateur de toutes choses.

Il a écrit un livre Signatura Rerum : illustrant un exemple d’une connexion spirituelle entre l’homme et la nature, et le concept de « signe de Dieu » en médecine.

Le livre La théorie des signatures a été écrit par le botaniste William Coles (1626-1662). Il a popularisé ce concept à l’usage médical pratique. William Coles a constaté que les noix sont adaptées au traitement de maladies de la tête, parce que « elles ont la signature parfaite du créateur ».

Alors que la médecine allopathique moderne a tenté de dénigrer la « théorie des signatures » comme étant une superstition, des études ont prouvé à maintes reprises que ces principes de base sont vrais.

Les haricots, par exemple, ont la forme et la couleur des reins. Une consommation régulière permet de maintenir la fonction rénale.

La tomate et le cœur

Comme le cœur humain, les tomates sont rouges et comprennent une chambre creuse avec un jus rouge. Elles sont une source inégalée de lycopène.

Le lycopène est un produit chimique libéré par la cuisson qui prévient les maladies cardiaques et neutralise les effets nocifs du cholestérol athérogène. En outre, les tomates sont riches en acide folique, nécessaire à la formation du sang et des globules rouges qui transportent l’oxygène.

Le raisin et les poumons

Une grappe de raisins ressemble à des acini (élément pulmonaire situé entre les alvéoles et la microbronchiole). À travers eux, l’oxygène passe des poumons au sang et le dioxyde de carbone est récupéré.

Il est prouvé que le raisin réduit le risque de cancer du poumon et les proanthocyanidines présentes dans les grains de raisins rouges sont capables de réduire le risque d’asthme lié à une allergie.

La noix et le cerveau

Dotées de deux hémisphères, les noix ressemblent au crâne humain et au cerveau. Elles contiennent des quantités élevées d’acides gras oméga-3, qui peuvent protéger le tissu nerveux du cerveau et prévenir le déclin cognitif.

La carotte et l’iris de l’œil

Les tranches de carotte ressemblent à l’œil humain et le modèle complexe de l’iris. Est-ce un indice ? On peut dire oui, car la carotte est riche en bêta-carotène qui minimise le risque de développer des cataractes et la dégénérescence maculaire liée à l’âge, caractéristique chez les personnes de plus de 65 ans.

L’avocat et l’utérus

Pour la maturation des avocats, il faut attendre environ neuf mois, c’est à ce moment seulement qu’une graine exceptionnellement grande (bébé) apparaît en son sein. Manger de l’avocat contribue à stabiliser les niveaux d’hormones sexuelles féminines et peut éliminer l’excès de poids après l’accouchement, et protéger contre le cancer du col utérin.

La figue et les testicules

Ces fruits sucrés sont protégés par une peau délicate et contiennent à l’intérieur des milliers de grains blancs. Il est à noter que la figue augmente le nombre de spermatozoïdes et leur mobilité, favorisant la fertilité masculine.

Le céleri et les os

Les bâtonnets de céleri sont semblables au tissu osseux. Ils sont riches en calcium et sodium. Ces deux oligo-éléments sont essentiels pour la santé des os.

Enter.News